Péyi an nou – Jessica Oublié & Marie-Ange Rousseau

Péyi an nou – Jessica Oublié & Marie-Ange Rousseau

Marie-Ange et JessicaC’est lors d’une session théâtre en appartement que j’ai rencontré Jessica pour la première fois. Une jeune femme intéressante, inspirante et très dynamique. J’ai eu vent de son projet de roman graphique et étais loin de m’imaginer le résultat final. Avec Marie-Ange, dessinatrice diplômée au Cesan, elles ont réussi à donner vie à un projet rempli de sens et qui en dit long sur notre culture.

Résumé

Il y a quelques années, se demandant pourquoi et comment son grand-père guadeloupéen était arrivé en métropole, Jessica Oublié découvre un mouvement migratoire institutionnalisé par l’État français à travers un bureau, le BUMIDOM.
Le BUMIDOM est en effet créé en 1963 pour soutenir la relance de l’économie française. En vingt ans, 165 000 personnes originaires de Guadeloupe, Martinique, Guyane et de la Réunion passeront par lui. Tant et si bien qu’aujourd’hui, tous les Antillo-Guyanais nés en métropole ont un parent enregistré dans ses fichiers.

Le Bumidom, l’histoire d’une migration à la française

Pour ma part, j’ai entendu parlé du BUMIDOM, en prenant contact avec l’ANT (Agence Nationale du Travail), à mon arrivée en France continentale. Il était question de vérification de prise en charge de mon billet d’avion… Au détour d’une conversation avec l’administration, je me souviens qu’on m’avait indiqué que l’ANT était l’ancien BUMIDOM .

J’étais à mille lieux d’imaginer toute l’histoire, les sacrifices et les souffrances qui se cachaient derrière la mise en place de cette politique.

Tout au long de la lecture du roman, on mène l’enquête au côté de Jessica et Marie-Ange pour mieux comprendre et découvrir l’histoire de BUMIDOM. On part à la rencontre de spécialistes d’univers divers et de personnes directement concernées par cette politique de migration.
Au fil de la lecture, je me surprends à transposer tous les témoignages pour mieux comprendre ma propre histoire. Je vous assure que j’ai réussi à mettre le doigt sur de nombreux non-dits et sous-entendus familiaux.

Toute une culture en une lecture

Retour ou rencontre tous les 3 ans au pays ? Né sur le continent alors que nos parents sont nés dans les îles ? Né dans les îles et élevé par mamie et papie ou un autre membre de la famille ?
On a tous été touché de près ou de loin par le BUMIDOM. Cette politique migratoire a fortement bouleversé des histoire familiales ainsi que notre Histoire et influencée la vision de chacun de sa culture créole.

Pour en savoir un peu plus sur toute cette aventure littéraire, rendez-vous sur le site Péyi an Nou.

leave a Comment

Your email address will not be published.*

X